Chambéry à 40 minutes de train de Genève

La situation actuelle

La plus grande différence entre la Savoie et la France est le territoire. Le relief escarpé, le tissu de villes moyennes et les grandes vallées donnent à l’organisation des transports une toute autre logique, une toute autre organisation que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Aujourd’hui la république est incapable de trouver des solutions (ou un financement) :

–          Aux problèmes de forte pollution en fond de vallée

–          Aux temps de trajet exécrables entre les villes savoyardes et pour rejoindre Genève, Lyon et Turin

–          Au ferroutage qui ne progresse pas

–          A la création d’une ligne ferroviaire entre la Savoie et le Piémont (vulgairement : le Lyon Turin) mais sans mettre de coté le territoire et les villes savoyardes

Si à l’heure actuelle l’utilisation du rail est incapable de se développer en Savoie c’est d’abord parce que toutes les voies ferrées sont des voies uniques alors que la demande en termes de transport exige des voies doubles.  On déplore une gestion archaïque du service ferroviaire qui par manque de moyens ne c’est pas développé depuis des dizaines et des dizaines d’années et qui du coup ne répond plus du tout à la réalité démographique savoyarde qui est marqué par l’une des plus grandes croissances de France ces 30 dernières années.

L’intégralité du département de Haute Savoie est en voie unique, relier Chambéry à Annecy en un temps de trajet raisonnable est impossible, se rendre en train dans le bassin genevois sans perdre une demi-journée est impossible et la vallée de l’Arve semble à des heures de train de toutes les grandes villes.

Le projet IDEAS

Nous devons faire appelle à l’innovation et créer un train bien plus performant qu’un TER français. Il faut un train rapide qui desserve les villes de plus de 10 000 habitants par des voies doubles et de manière régulière.

On doit pouvoir se rendre de Chambéry à Annecy et inversement en moins de 20 minutes en s’arrêtant en gare d’Aix les Bains et Rumilly uniquement. On doit pouvoir se rendre de Annecy à Genève en moins de 20 minutes en s’arrêtant en gare de La Roche sur Foron et Annemasse uniquement. On doit pouvoir se rendre de St Gervais à Evian en moins de 40 minutes en s’arrêtant en gare de Sallanches, Cluses, Bonneville, La Roche, Annemasse et Thonon uniquement. Des navettes de bus interurbains de style « Lihsa » doivent relier Sallanches à Chambéry pour desservir Albertville, Ugine, Megève et Combloux et assurer les correspondances avec les trains. Enfin un train doit desservir la vallée de la Tarentaise et assurer les correspondances à Chambéry.

Une des politiques de transport actuelle qui étonne le plus par sa stupidité, et qui sert d’exemple pour ce qui est de l’illogisme et du nationalisme à la française est la suivante : la région a décidé de créer des navettes de cars pour relier les villes savoyardes à l’aéroport de Lyon Saint Exupéry plutôt qu’à celui de Genève pourtant plus près, plus performant et qui dispose de davantage de lignes et de destinations dans le monde. En 2008 : 11,5 millions de passagers pour GVA, 7,9 pour LYS. Paradoxalement et pour l’anecdote Lyon est une aire urbaine comptant plus de 2 millions d’habitants tandis que celle de Genève en compte 890 000.

La nouvelle carte du réseau ferré

A noter : les trains des deux lignes intrarégionales correspondraient en gare d’Annemasse ou de La Roche sur Foron en fonction de la concordance des horaires. Doubles, ces deux lignes devraient assurer des passages toutes les 30 minutes, elles desserviraient efficacement toutes les plus grandes agglomérations de Savoie.
Le CEVA est pris en compte.
Les lignes internationales doivent être empruntable par toutes les compagnies européennes.
Le « Lyon Turin » est réorganisé de façon à ne pas transformer la gare de Chambéry en un cul de sac et les voies existantes en Maurienne sont utilisées et doublées. Un tunnel sous le Mont Blanc serait construis afin d’endiguer une autre grosse part du fret et afin d’accélérer les échanges Savoie / Val d’Aoste.

Les enjeux

  •   Rendre bien plus avantageux l’utilisation du rail en prix et en temps pour réduire significativement la circulation automobile et la pollution
  •   Inciter le ferroutage en proposant une gestion du fret efficace et rapide en vallée de l’Arve et en vallée de Maurienne avec deux accès par le rail à l’Italie
  •   S’ouvrir sur l’Europe, attirer les entreprises étrangères dans nos villes
  •   Exceller en matière d’accessibilité et de temps de trajet pour faciliter et encourager le déplacement des touristes et les trajets domicile/travail par le rail
  •   Simplifier le réseau pour minimiser les coûts, augmenter son efficacité et desservir l’ensemble du territoire

Publicités

A propos Andy Sztark

Né à Sallanches le 20 décembre 1991, actuellement expatrié en Asie. Diplômé de l'Université de Savoie et de l'Institut d'Urbanisme de Grenoble, j'étends l’indépendantisme savoisien à une réflexion plus approfondie à l'aide d'analyses économiques et géopolitiques abouties. Influencé par l'école autrichienne d'économie, j'affecte toute mon attention au respect des libertés fondamentales. Vous pouvez vous aussi écrire et être publié sur IDEAS, contactez nous ! Ce blog est le fruit de recherches, de rencontres et de voyages ; des engagements et des réflexions en quête d’échos.
Image | Cet article, publié dans Accueil, Territoire, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Chambéry à 40 minutes de train de Genève

  1. @info73fr dit :

    Super projet ! Il faudrait le pousser aussi indépendamment d’une « indépendance savoisienne », dans le cadre de la future région Auvergne-Rhône-Alpes. Le doublement des lignes doit être la priorité, en particulier sur l’axe Annemasse-Chambéry !!

Participer & Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s