Une attractivité territoriale pour une économie florissante

Entre lacs et montagnes, la Savoie offre un cadre de vie unique en Europe, un espace au cœur de l’Europe et des échanges. Un espace d’une exceptionnelle attractivité.

  • Renforcer notre industrie

Un des premiers enjeux du territoire économique savoyard c’est le rôle de Genève. Aujourd’hui face à la Suisse et à ses salaires doubles l’industrie savoyarde a de plus en plus de mal à trouver sa main d’œuvre. La métropole suisse exerce une polarisation très importante des emplois, entrainant une partie de la Haute Savoie à devenir ni plus ni moins qu’une banlieue résidentielle.
Plus de logements à Genève et plus d’emplois en France voisine. « tribune de genève »

L’industrie est la base des dynamiques économiques d’une région. Dans le contexte mondialisé actuel, l’industrie savoyarde doit absolument rester compétitive. Elle dispose déjà d’une très bonne base, un tissu de services et de formations exemplaires.

Pour toutes ces raisons, l’industrie doit bénéficier de taxes et d’impôts réduis afin de garantir de meilleurs salaires et la pérennité des entreprises. Une détaxation qui devient possible avec l’autonomie et grâce à l’indépendance budgétaire et au confort financier qu’elle permettrait.

Les zones franches urbaines, ça vous dit quelque chose ? Ce sont des espaces d’activités où la fiscalité est largement avantageuse. Une sorte de minis paradis fiscaux ? Nous ne bénéficions pas de ces avantages sur nos départements. Mais comme le montre cette étude ces zones coûtent très chères aux contribuables et sont souvent occupées par des entreprises étrangères. Ces prochains mois une compagnie chinoise spécialisée dans l’énergie solaire s’apprête à un investir lourdement dans l’une de ces zones, à Châteauroux précisément, une ville qui deviendrait d’après eux la capitale européenne de l’énergie solaire. Dommage pour Technolac et l’INES considéré jusqu’à aujourd’hui comme le pôle de l’énergie solaire en France et qui promettait son développement en Savoie. Les zones franche urbaines ne sont qu’un exemple des très nombreux programmes coûteux dont la Savoie ne tire aucuns bénéfices.
  • L’innovation au centre des dynamiques économiques
Face aux pays émergents, et pour s’assurer d’une croissance à long terme, la Savoie devra promouvoir au maximum la recherche et l’innovation. Elle doit être capable d’attirer par une fiscalité avantageuse les entreprises innovantes, qui seront probablement en majorité étrangères. Il est donc nécessaire de préparer l’ouverture du territoire savoyard sur le monde, avec l’appui d’une communication à l’international, et en proposant une offre transparente c’est-à-dire des espaces à leur disposition, une information sur les avantages fiscaux, géographiques et un accompagnement dans leur implantation mais tout en leur demandant des engagements sur le long terme. L’Irlande a adopté cette même stratégie il y a quelques années sans prendre assez de précautions et elle en paie les conséquence aujourd’hui.

L’université de Savoie, elle, doit bénéficier d’un large budget alloué aux recherches pour se permettre d’attirer les chercheurs du monde entier et d’en encourager les savoyards. A proximité des grandes institutions scientifiques genevoises l’université à toutes les chances de devenir un leader dans ce domaine. Aujourd’hui l’université de Savoie est en perte de vitesse avec un départ de plus en plus massif des bacheliers savoyards vers Lyon ou Grenoble, villes dans lesquelles les offres de formations collent avec la renommée des établissements et un cadre de vie parfois plus avantageux car plus urbain. Il semble intéressant de réunir les sites de Jacob et du Bourget en un seul de manière à créer un véritable campus, plus puissant et plus attractif.


  • Accompagner le secteur tertiaire : tourisme, services et commerce

Comme chacun sait le tourisme est une part importante de la création de richesses sur le sol savoyard. Il représente à lui seul 50% des richesses créées dans le département de la Savoie.

Certaines lois sur l’environnement freinent la modernisation de nos stations vieillissantes. La Loi Montagne du 9 janvier 1985 est obsolète. Elle régit l’ensemble de nos espaces de montagne mais a été rédigé depuis Paris, comme beaucoup d’autres. Elle entraine l’immobilisme des investissements et un certain nombre de stupéfactions comme l’impossibilité d’installer des panneaux solaires en station. La montagne doit être protégée certes, mais le secteur touristique aussi, ainsi que les stations de ski et le budget des municipalités qui en dépendent.

Il faut garantir aux visiteurs une offre complète d’hôtels et de commerces  à leur arrivée en Savoie. Le très haut de gamme est un secteur d’avenir puisqu’il semble que beaucoup d’Etats du monde s’adonnent aux grandes inégalités de revenus. C’est encore une simple histoire d’image à l’international qu’il est simple de travailler : les pubs « Savoie Mont Blanc » ne doivent pas être diffusées seulement dans les médias français mais aussi et surtout à l’étranger, comme en Asie, au Moyen Orient et en Russie… Le budget qui y est alloué doit être au moins multiplié par 10 et l’image communiquée davantage accès sur le haut de gamme. Il faut le préciser, s’orienter haut de gamme n’exclu pas les classes moyennes, au contraire on connait les effets d’attraction des endroits huppés, …do you do you Saint Tropez ?

Publicités

A propos Andy Sztark

Né à Sallanches le 20 décembre 1991, actuellement expatrié en Asie. Diplômé de l'Université de Savoie et de l'Institut d'Urbanisme de Grenoble, j'étends l’indépendantisme savoisien à une réflexion plus approfondie à l'aide d'analyses économiques et géopolitiques abouties. Influencé par l'école autrichienne d'économie, j'affecte toute mon attention au respect des libertés fondamentales. Vous pouvez vous aussi écrire et être publié sur IDEAS, contactez nous ! Ce blog est le fruit de recherches, de rencontres et de voyages ; des engagements et des réflexions en quête d’échos.
Image | Cet article, publié dans Accueil, Economie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Participer & Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s